Gros ouvrage de Sainte-Agnès.

 

 
 

Le bloc 2 est le plus puissant de la ligne Maginot.

. A Sainte-Agnès (06), rue des forteresses.

. Ouvrage d'artillerie.

. Secteur fortifié des Alpes-Maritimes, sous-secteur des Corniches.

. Construit de 1932 à 1938.

. Altitude : 780 m.

. 4 blocs répartis sur 20 ares :

    Entrée mixte (bloc 1) : 3 créneaux FM, 1 cloche LG.

    Bloc 2 : 2 créneaux de 135, 2 créneaux de 75/31, 2 créneaux de 81, 1 cloche GFM, 1 cloche LG, 1 cloche VDP.

    Bloc 3 : 2 créneaux de 75/31, 2 créneaux de 81, 1 cloche JM, 1 cloche GFM,1 cloche VDP.

    Bloc 4 : casemate d'infanterie avec une cloche par éléments.

Deux autres blocs, les blocs 5 et 6 ont été construits mais non-reliés au reste de l'ouvrage (ceux-ci sont dotés de FM).

. 380 hommes.

 Commandant d'ouvrage : capitaine Panzani.

 Infanterie : 58e BAF (Bataillon Alpin de Forteresse).

 Artillerie : 157e RAP.

 Génie : 215e bataillon du génie de forteresse.


 Plan en coupe de l'ouvrage.                                            Le bloc 2.

          

                           Le bloc 4 (source : http://www.defense-des-cotes.com/).

                                                                                                              Le bloc 5, bloc FM non-relié (source : Antoine Schoen).               

  
 L'entrée mixte du fort.